Pas de vrai dessert pour aujourd'hui mais juste une chantilly de soja, qui tient pour de bon. Ce n'était pas évident, en fait, parce que la crème de soja ne contient pas de graisse pour former la belle mousse, et mes plusieurs tentatives se sont soldées par des échecs. Ceci dit, j'ai déjà testé les fix-chantilly mais sans être convaincue par le résultat. 

Celle-là a presque tous les avantages: facile à faire, pleine de goût, tient sa forme. La seule contrainte c'est d'avoir la siphon à chantilly, un joujou indispensable pour accompagner tous vos desserts.

chantilly

  • 200 ml  de crème de soja
  • 200 g de tofu soyeux
  • 1 c. à c. bombée de farine de caroube
  • sirop d'érable selon goût
  • quelques gouttes d'huile essentielle de citronnelle
  • 1 gousse de vanille

Gratter la gousse de vanille. Verser dans le robot la crème de soja, le tofu soyeux, le sirop d'érable, la citronnelle, la vanille et mixer. Rectifier le sucre. Puis verser la farine de caroube et laisser tourner encore 3-4 minutes au moins pour que la mélange soit homogène. La farine de caroube est un épaississant naturel très puissant, même à froid, mais a tendance de devenir granuleuse si on ne fouette pas suffisamment.

Passer à travers le tamis, verser dans le siphon. Visser 2 cartouches de gaz et secouer. Laisser reposer au frais une demi-heure. 

Cette chantilly, sans lactose, peut se garder quelques jours au réfrigérateur et être servi sur plusieurs desserts (gâteaux, sorbets, cappuccino etc).